Lecture du 18 au 24 mai 2020

Voici mes lectures de la semaine : 5 global manga, 6 shojo (en numérique), 1 josei (en numérique), 2 shonen (en numérique) 
  • Lecture du 25 au 31 mai 2020
  • Lecture du 18 au 24 mai 2020
  • Lecture du 18 au 24 mai 2020
  • Lecture du 29 juin au 5 juillet 2020
  • Lecture du 29 juin au 5 juillet 2020

Lovely Love Lie - T 10 à 15 (numérique)

Résumé du T 10

A force de s'interroger intérieurement, Aki en est arrivé à douter de lui par certains aspects, et a peur de voir Riko s'éloigner définitivement de lui. Aussi, quand l'heure est venue de retrouver sa petite amie, le jeune homme s'est persuadé qu'elle s'apprête à le larguer...

Avis

Une lecture très sympathique avec les T 10 à 15 de Lovely Love Lie que j'ai lu en numérique. 

Les personnages continuent d'évoluer et de douter. Les rivalités sur le plan musical et sur le plan amoureux continuent. Aki est de plus en plus jaloux mais cela montre à quel point Riko compte pour lui, il en est très amoureux même s'il peut se montrer très blessant envers elle. Par contre c'est dommage que Yû semble renoncer, il y aurait de quoi le faire réagir surtout s'il veut que sa meilleure amie le regarde comme un homme.  La communication entre les personnages n'est pas facile que ce soit entre amis ou entre couple. L'arrivée d'un nouveau personnage, Shibaken, est intéressante, son caractère me plait beaucoup. Riko a beaucoup de succès mais elle reste néanmoins très naïve et ne remarque rien ! J'aimerai que sa relation avec Aki avance un peu plus même si c'est difficile pour l'instant vu qu'il y a une différence d'âge.

Des scènes du passé de plusieurs personnages sont dévoilées et c'est intéressant de voir comment tout le monde s'est rencontré. Chacun tente de s'améliorer pour jouer sans pour autant être assez bon aux côtés d'Aki ou de Riko. Cela montre la pression qui pèse sur les épaules des musiciens. Ils servent de faire-valoir, ils risquent d'être mis à l'écart s'ils ne sont pas à la hauteur mais ce n'est pas pour autant qu'ils vont se laisser abattre. 

La thématique de la musique est bien exploitée, de nombreuses difficultés sont rencontrées comme l'obligation de chanter en playback alors qu'on n'en a pas du tout envie, le fait de ne pas jouer soit-même son instrument, ce qui est frustrant surtout lorsqu'on se donne à fond... La concurrence entre les chanteurs / chanteuses comme nous le voyons avec Mari, est bien mise en scène. Par le regard d’Aki, de Shun, de Shinya et de Mari nous découvrons le monde du show-bizz et son côté obscur… 

L’histoire est crédible et passionnante à suivre au travers les tourments de ces adolescents de 16/17 ans et de ces jeunes adultes de 20-25 ans. Parviendront-ils à surmonter les épreuves et à rester unis ? Faudra-t-il un jour choisir entre la musique et l'amour ?

Les graphismes de Kotomi Aoki sont très plaisants. Les visages sont expressifs et nous transmettent beaucoup d’émotions. Le découpage est efficace et c’est bien rythmé.

Le scénario est bien ficelé et c’est une lecture 100% addictive.

Note : 4/5

Food Wars - T 34 (numérique)

Food Wars T 34

Résumé 

De nombreux chefs chevronnés, confrontés aux rudes épreuves du tournoi The Blue, ont échoué.  Il faut dire que l'atmosphère est diamétralement différente de celle des années précédentes ! De leur côté, Sôma et ses camarades sont parvenus à se maintenir dans la compétition. Ils vont enfin affronter les cuisiniers de l'ombre, dont le potentiel reste encore nimbé de mystère. Le moment est venu d'en apprendre plus sur leurs réelles compétences… 

Avis

Je termine la série Food Wars en numérique vu que le dernier arc ne m'emballait pas beaucoup et cela se confirme malheureusement avec ce T 34 qui m'a beaucoup déçue.

Les épreuves du tournoi The Blue s'enchainent, les chefs de l'ombre sont complètement hallucinants avec leurs techniques et leurs ustensiles de "cuisine" atypiques. Il reste peu de cuisiniers "normaux" en compétition, Sôma, Eishi, Megumi et Takumi parviendront-ils à se qualifier face à ces adversaires ?

J'ai du mal à reconnaitre la série que j'appréciai tant, la lecture de ce tome fut laborieuse à cause des chefs de l'ombre ridicules avec leurs facultés hors-normes. C'est également très rapide, heureusement que les chefs "normaux "que nous connaissons sont là, surtout Sôma qui reste déterminé face aux difficultés. 

Il reste encore 2 tomes avant la fin mais j'ai peur que ce soit l'arc de trop...

Lire l'article sur la série  

Note : 2.5/5

Mister Ajikko Le petit chef - 8 chapitres (numérique)

Mister Ajikko Le petit chef

Résumé 

Grand critique gastronomique, Genjirô Murata évalue restaurant sur restaurant quand sa route croise celle du jeune Yôichi Ajiyoshi. Surnommé le « Petit chef » par sa clientèle, ce dernier est aux fourneaux d’un établissement familial traditionnel qui ne paie pas de mine. Curieux, le gourmet professionnel goûte l’un de ses plats et... c’est la révélation! Conquis, il lui laisse sa carte de visite. Mais quelles aventures attendent donc Yoichi?

Avis

Une lecture très appétissante avec les chapitres de Mister Ajikko - Le petit chef que j'ai lu en numérique sur la version bêta de Manga.io. 

De nouveaux arcs sont ajoutés le mercredi et le samedi. J'ai donc pu lire l'arc du gratin (3 chapitres) et l'arc du steak haché (5 chapitres). Ces arcs vous feront bien saliver et vous donnerons aussi quelques conseils de cuisine.

Le personnage principal est intéressant et il nous fait partager sa passion pour la cuisine. Il ne cesse de progresser et cherche toujours des solutions pour améliorer ses plats. Le rythme est quasiment identique à chaque arc mais nous commencons à apercevoir des enjeux plus importants en dehors de Yôichi avec notamment un clan concurrent de celui de Genjirô Murata, le célèbre critique gastronomique.

Les recettes et la préparation des plats sont bien expliquées. Vous allez avoir faim après votre lecture même si le gratin ne me tente pas à cause des arrêtes malgré la solution de Yôichi... 

Graphiquement nous voyons que le style est old school mais c'est très plaisant à lire. Les traits des personnages sont arrondis, cela correspond bien au scénario. 

Ce manga existe aussi au format papier publié chez Black Box Editions en 2019.

Si vous aimez la cuisine, c'est une série à ne pas manquer !

Note : 4/5

Histoires de femmes - Chapitres 15 à 21 (numérique)

Histoires de femmes

Résumé 

Entièrement en couleurs, ce recueil offre de jolies aquarelles pour dépeindre ce qui relie toutes ces histoires : l'amour qu'elles ont connus, vont découvrir ou connaissent déjà.

Avis

Une lecture originale avec le recueil Histoires de Femmes que je lis sur la plateforme Mangas.io. Un nouveau chapitre de 4 pages est publié chaque jour.

Les petits chapitres sont indépendants les uns des autres, ce sont des petits instants de vie d'une femme autour de l'amour. Comment les femmes le perçoivent-elle ? Que ressentent les femmes à tel moment de leur vie ? 

C'est agréable à lire vu que c'est très court mais suffisant pour capter un moment d'une vie et il est même facile de s'identifier sur certains points.

Les graphismes sont jolis et toutes les pages sont en couleur. 

Ce manga existe aussi au format papier publié chez Black Box Editions.

Note : 3/5

Rédigé par Sylvie, mis en ligne le 24mai 2020.

Save me Pythie - T 1 à 5

Résumé 

Dans la Grèce antique, Pythie est frappée d'une malédiction: elle ne pourra prédire que des catastrophes et personne ne la croira. A part peut-être Xanthe, fils caché de Zeus qui va de catastrophe en catastrophe (de Charybde en Scylla à l'époque) sous les coups rancuniers de Héra.

Avis

Une lecture sympathique avec l'intégrale de Save me Pythie.

Nous sommes plongé au coeur de la Grèce antique et nous suivons les mésaventures de Pythie, qui a été maudite par Apollon car elle a refusé les avances du Dieu. Elle peut prédire les dangers mais personne ne la croira ! Pourtant, lorsqu'elle rencontre, Xanthe, qui veut devenir un Héros, il veut bien la croire vu que, de toute façon, lui, il a été maudit par Héra. Il enchaine les catastrophes. En effet, ce jeune héros téméraire est le fils caché de Zeus, il ne le sait évidemment pas. Zeus suit son fils incognito sous la forme d'un...poulet ! et le roi des Dieux demande à Pythie de veiller sur son fils. Cela promet car ils ont tout les deux du caractère, leurs aventures les menèront sur les pas de plusieurs légendes mythologiques, nous faisons alors peu à peu connaissance avec d'autres dieux déjantés. La vie de Pythie ne sera pas de tout repas ! De multiples dangers les guettent !

Les personnages sont très drôles. Pythie est une jeune femme téméraire qui ne se laisse pas faire même face à un Dieu. Xanthe brave tous les dangers même s'il fait souvent pire que mieux... Zeus, le roi des Dieux volage qui s'est attiré les foudres de sa femme Héra, est coincé sous la forme d'un adorable poulet. Les nombreux Dieux de l'Olympe sont particuliers et vous feront bien rire surtout Apollon, qui n'a pas l'habitude de se prendre un vent... 

L'humour est très présent. Nous passons un bon moment de détente et c'est toujours avec plaisir que l'on cherche les références qui vous feront bien rire. Il peut s'agir de petits détails comme l'apparition de personnages d'animés de mon enfance (pour ceux de la génération Club Do...), des clins d'oeil à des séries comme Game of Thrones ou encore de répliques ("par le pouvoir..."). Il doit en avoir d'autres que j'ai peut-être manqué. En tout cas, je me suis bien amusée avec cette lecture. Quelle imagination !

Graphiquement c'est soigné, le découpage des planches est efficace et c'est bien rythmé. Les visages sont expresifs même celui du poulet.

Par contre, je suis un peu déçue de la fin qui m'a trop surprise. Elle est trop rapide.

N'hésitez pas à découvrir ce global manga qui compte que 5 tomes.

Note : 3.5/5

Rédigé par Sylvie, mis en ligne le 24 mai 2020.