Lecture du 12 au 18 août 2019

Voici mes lectures de la semaine : 7 yaoi, 2 shonen, 2 shojo, 1 josei
Lecture du 12 au 18 août 2019

Check Me up ! - T 2

Check Me up ! - T 2

Résumé
Mon premier amour serait ce démon au caractère exécrable ?! Même si d’un côté, je le respecte en tant que médecin… de l’autre, il me tape sur les nerfs !! 

Malgré le fiasco de leurs retrouvailles, Nanase demande son affectation au service de Kaïri et se forme directement auprès de lui. Parfois doux, parfois tyrannique, elle découvre alors les différentes facettes du docteur. Mais voilà qu’un jour, il l’embrasse sous prétexte de la soigner !! Complètement déroutée et dans un moment d’ivresse, Miss Courage se dévoile devant tout le monde !

Avis

Encore une excellente lecture pleine de fraicheur avec cette comédie sentimentale qui vous fera bien rire. Certes l'histoire n'est pas originale, mais nous passons un bon moment de détente. De plus elle se déroule en milieu hospitalier et met bien en valeur le métier d'infirmière et de médecin.

Mon article est en ligne dans la rubrique "Chroniques manga", je vous invite à le lire.

Lire l'article

Note : 4/5

Blue Flag - T 2

Blue Flag - T 2

Résumé
C'est le début de l'été, le moment de porter des vêtements plus légers. Le lycée de nos héros organise une fête du sport. Se retrouvant chef de l'équipe des supporters, Tôma recommande Taichi et Futaba pour être ses seconds. Ne voulant pas le décevoir, ils acceptent et s'entraînent comme des fous. Seulement le jour J, Futaba craque au moment le plus important ! La fête du sport marquera le début d'une période de trouble dans laquelle vont s'engouffrer ces trois-là !

Avis

Quelle lecture captivante avec le T2 de Blue Flag.

Une bonne partie du récit est consacrée à la fête du sport du lycée. Tôma est désigné volontaire pour être le chef des supporters mais il accepte à une seule condition, c'est que Taichi et Futaba soient ses assistants ! Du coup, les trois amis doivent s'entrainer à être de bons supporters. C'est amusant de les voir ainsi, cela m'a beaucoup rappelé le jeu DS japonais Osu! Tatakae! Ōendan (cela me donne même envie d'y rejouer !) avec leurs uniformes et gestuelles. Evidemment, les personnalités de Futaba et de Taichi ne sont pas vraiment compatibles avec une telle activité de club, mais ils font des efforts. Les deux amis vont donner le meilleur d'eux-même pour encourager Tôma et Masumi lors des épreuves sportives.

Les relations entre les personnages évoluent bien. Nous avons essentiellement le point de vue de Taichi d'ailleurs. Au contact de ses amis, il parvient à s'ouvrir beaucoup plus. Il avait un sacré caractère dans le tome 1, mais il s'adoucit beaucoup ici au contact de Futaba. Ils passent de plus en plus de temps ensemble et il parvient à être attentif à elle, n'hésitant pas à la soutenir dans les moments délicats notamment lors du festival. Masumi est également de plus en plus touchante notamment lors d'une certaine scène, malgré son air un peu froid, elle se montre finalement plus sensible qu'elle le parait. Tôma est toujours aussi intéressant, il continue d'être jovial et de jouer au base-ball, le sport qu'il adore. Pourtant il a déjà quelques interrogations vis à vis de ce qu'il fera après le lycée. Les quatre amis continuent d'évoluer ensemble pour notre plus grand plaisir. 

L'histoire est vraiment réaliste, nous retrouvons bien les tourments et les joies que nous ressentons pendant l'adolescence, nos années lycées, les questions que nous nous posons sur nous-même et sur les autres à cet âge et surtout nos doutes. C'est l'âge où l'on cherche encore qui nous sommes et où nous découvrons nos sentiments.

Graphiquement, c'est vraiment beau, le découpage des planches est efficace et bien mis en scène. Les visages sont expressifs, nous voyons clairement les diiférentes émotions des personnages. J'aime beaucoup les plans sur les porte-clés "poisson" de chacun, ce qui montre la profondeur de leur lien. C'est vraiment soigné.

C'est beau, doux, très humain et le cliffhanger a la fin du tome nous fait terriblement peur ! C'est un peu une torture pour le lecteur de terminer un manga de cette façon !

Ce titre est une perle, n'hésitez pas à le découvrir ! 

J'ai trop hâte de lire le T3 qui sortira en septembre.

Lire l'article

Note : 4.5/5

The grim reaper and an argent cavalier - T 6

The grim reaper and an argent cavalier - T 6

Résumé
Le seigneur de la mort parvient à s'introduire dans la citadelle en se faisant passer pour Aster. Là, il fait une révélation étonnante à propos d'Eléna...
Progressivement, la lumière est faite sur les événements qui se sont produits il y a deux cents ans. Pour mettre fin à la tragédie, Cyan et ses compagnons vont mener leur dernier combat contre le seigneur de la mort...

Avis

Une bonne lecture avec le dernier tome de ce shonen qui mêle bien l'aventure et le fantastique. Nous avons désormais toutes les réponses aux questions que nous nous posions au fil des tomes et la conclusion est particulièrement réussie.

Dans une première partie, nous découvrons le passé du seigneur de la mort ainsi que son lien avec Lémuria. Désormais toutes ses actions ont clairement un sens, son enfance, sa famille, ses amis, son objectif... Tout s'enchaine parfaitement bien et c'est un plaisir de découvrir au fil des pages les révélations qui nous sont données. Certaines ne m'ont pas surprise mais c'est bien amené.

Dans une deuxième partie, nous voyons comment Cyan et ses compagnons vont lui faire face. La tension est palpable tout au long de cet affrontement, c'est bien rythmé et nous avons beaucoup d'émotions pour certaines scènes.

Je vous laisse découvrir par vous-même si c'est une belle fin ou non. Elle me convient parfaitement car nous avons réellement une conclusion et je me demandai comment Irono y parviendrait.

C'est un bon shonen de dark fantasy en 6 tomes qui est sympathique à lire. 

Lire l'article

Note : 4/5

La courtisane d'Edo - T 6 et 7

Résumé
À l'époque d'Edo, dans le quartier des plaisirs de Yoshiwara, l'apprentie courtisane Akane a peur pour la sécurité de celui qu'elle aime, Sôsuke. Elle décide donc de le quitter. Mais ce dernier, dans le but de venger la famille d'Akane, décide de se rapprocher du suspect – un certain Nakamura - en devenant son courtier. Il retourne enfin auprès d'Akane. Les sentiments de l'un envers l'autre deviennent de plus en plus intenses. Leur enquête avance peu à peu, mais ces progrès sont aussi synonymes de l'imminence de leur séparation... Par ailleurs, Yukari, qui considère Akane comme une rivale et qui brigue la place de courtisane N° 1, tombe amoureuse...

Avis

Deux belles lectures avec les tomes 6 et 7 de ce shojo. L'histoire est toujours passionnante à suivre. 

Nous continuons de suivre l'enquête d'Akane sur l’assassinat de ses parents. Sôsuke est déterminé à l'aider et il n'hésite pas à se rapprocher du commenditaire même si cela est dangereux. Mais il faut absolument obtenir des preuves. Peu à peu, nous obtenons des révélations et un nouveau personnage qui apparaît dans le tome 7 relance bien l'intrigue. Cela promet pour la suite ! Est-il un allié ? un ennemi ? Je vous laisse le découvrir par vous-même.

Parmi les autres personnages, nous voyons que l'apprentie courtisane Yukari qui considère Akane comme sa rivale, tombe peu à peu sous le charme d'un homme. La gentillesse de celui-ci ne cesse de la surprendre. Je ne sais pas s'il sera possible d'avoir de la romance de ce côté là, mais certaines scènes sont vraiment douces. 

Visuellement c'est absolument magnifique. Les décors, les costumes des courtisanes, le détail du tissus sur les yukatas, les coiffures... Les personnages sont soignés, nous nous laissons facilement envoûter par eux. Certaines scènes sont de toute beauté, un pur régal pour nos yeux. C'est doux, il y a des scènes de tendresse mais aussi des scènes dramatiques. Le découpage des planches est efficace et c'est bien rythmé.

Nous voyons bien que la mangaka s’est documentée sur le sujet et il y a beaucoup d’explications qui facilitent la compréhension de l’histoire.

Si vous aimez la romance historique et le suspense, cette série ne peut que vous plaire !

Lire l'article

Note : 4/5

Hidamari ga Kikoeru - Limit - T 2

Hidamari ga Kikoeru - Limit - T 2

Résumé
Atteint de problèmes d’audition, Kôhei a fini par s’isoler du monde qui l’entoure, c’est sa rencontre avec Taichi, un étudiant de nature enjouée, qui va lui redonner goût à la vie en lui apprenant à positiver. Au fil du temps, les deux jeunes hommes ont développé des sentiments l’un pour l’autre et se sont enfin rendu compte que leur amour était partagé. Taichi, qui s’est lancé dans la vie active avant la fin de ses études, s’interroge toujours sur ce qu’il aimerait réellement faire, et dans quel but. Son envie d’être utile à Kôhei prend le dessus, mais est-ce réellement ce que souhaite ce dernier ? Plus le temps passe, moins les deux garçons semblent se comprendre. Finiront-ils par prendre des directions opposées ?

Avis

C'est avec plaisir que nous lisons ce deuxième tome même si l'histoire est plutôt tendue ici mais elle est vraiment réaliste, c'est ce qui me plait dans cette homoromance délicate qui met bien l'accent sur la surdité.

Mon avis est dans mon article récapitulatif sur les nouveautés Hana Collection dans la rubrique "Chroniques manga", je vous invite à le lire.

Lire l'article

Note : 4.5/5

Nights Before Night

Nights Before Night

Résumé
Haru, ancien yakuza et maintenant propriétaire du club « Rain », se voit contraint d’héberger chez lui Yukitaka, le fils du boss du clan Ichijô. Mais ce jeune homme, colérique et violent, n’est autre que le frère cadet de Shigure, ancien amant de Haru aujourd’hui décédé. Haru, qui souffre d’insomnies sévères depuis la mort de Shigure, va être très bouleversé par l’arrivée de Yukitaka dans sa vie. Car si le jeune homme a une personnalité radicalement opposée à celle de son frère, physiquement, il est son portrait craché.

Avis

Une agréable lecture avec le spin-off de ModsNights before night, qui est concentré sur l'histoire de Haru, le propriétait du club "Rain". Cet ancien yakusa a beaucoup de mal à dormir depuis la mort de celui qu'il aimait il y a déjà 11 ans.

Mon avis est dans mon article récapitulatif sur les nouveautés Hana Collection dans la rubrique "Chroniques manga", je vous invite à le lire.

Lire l'article

Note : 4/5

Lets' pray with the priest - T 1 à 5

Résumé
Yûji est prêtre, dans le temple de la rue commerciale. Il est adorable avec son visage d’ange, et bien qu’un peu simple de nature, il est l’idole du quartier. Yûji a toujours été amoureux du troisième fils du marchand de Tofu, le brusque Saburô-kun ! Mais un jour, après avoir trop bu, il finit par lui avouer ses sentiments !?
Peu de temps après, un jeune homme qui aime le frère aîné de notre héros, Kenji, une pure beauté mais avare comme pas deux, surgit à son tour. La vie amoureuse de ces deux frères prêtres se retrouve bien mouvementée !

Avis

Une agréable lecture avec les 5 tomes de ce yaoi disponibles en France. La série est toujours en cours au Japon avec 7 tomes actuellement. J'adore la mangaka Kotetsuko Yamamoto (Mad Cinderella, Et demain, ça sera quoi !, Le futur avec toi...), j'ai donc eu envie de me pencher sur un autre de ses titres Let's pray with the priest et je ne suis pas déçue. C'est toujours aussi drôle et l'histoire est sympathique à lire.

Nous suivons le vie quotidienne de Yûji, un jeune prêtre et de son frère ainé Kenji. Ils ont des caractères opposés mais ils ont du succès. Yûji est amoureux de son ami d'enfance, Saburô, le fils du marchand de tofu, mais il n'a jamais osé lui avouer. Celui-ci revient au village après ses études et lors d'une soirée arrosée Yûji se déclare à son bien-aimé qui est surpris. Celui-ci va à son tour réfléchir à ce qu'il ressent pour son ami. Leurs sentiments sont-ils réciproques ? Kenji a un caractère de cochon, il ne pense qu'à l'argent et ne veut pas se mêler au petit peuple. Pourtant peu à peu, il est de plus en plus intrigué par Yoshito ("Yocchan"), le fils de l'entreprise de pressing, qui ne cesse de se déclarer à lui. Le duo Yocchan/Kenji est amusant à suivre surtout avec les colères ou répliques du jeune prêtre. Mais la réapparition de son ex-petit-ami, Ryôichi, va peut-être accélérer cette romance et pour celui-ci, il retrouvera peut-être l'amour comme nous le voyons dans le tome 5. C'est donc l'histoire de trois couples que nous suivons avec beaucoup d'amusement.     

Les personnages sont tous attachants. Yûji est naïf, complètement innocent et très doux. Saburô est gentil et attentionné, c'est amusant de le voir se désespérer par le comportement de Yûji. Kenji, malgré son caractère, se montre plus sensible qu'on le pense. Il se laisse finalement facilement avoir par les beaux yeux de Yocchan. Celui-ci est sincère dans son amour, il fait son maximum pour faire comprendre à quel point il est sérieux même s'il se prend souvent des vents. Il a un côté adorable que ne peut que vous faire craquer. Ryôichi est le personnage qu'on a envie de détester car il pourrait venir perturber une romance et son comportement n'est pas très honorable pour un prêtre. Pourtant avec le tome 5, nous découvrons sa personnalité et il est quelqu'un d'intéressant ayant du mal à trouver sa place au sein de sa famille. C'est ce point commun qui va le rapprocher de Mizuki qui ne trouve pas sa place non plus dans sa famille, lui donnant malheureusement un mal-être. Peut-être que Ryôichi pourra l'aider à s'en sortir et qu'ils pourront se soutenir l'un l'autre.

Nous reconnaissons bien le style graphique de la mangaka, c'est doux et les visages sont expressifs. L'histoire est bien rythmée et nous alternons entre les trois romances qui sont plus ou moins mises en avant en fonction des tomes.

L'un des points forts de la série est l'humour comme dans les autres titres de Kotetsuko Yamamoto. C'est trop drôle de voir à quel point le couple Yûji / Saburô est maudit, ils sont toujours interrompus au mauvais moment. 

C'est donc un yaoi très sympathique à lire, j'attends la suite avec impatience !

Note : 4/5