Lecture du 6 au 12 mai 2019

Voici mes lectures de la semaine : 2 seinen 1 shonen 1 shojo 1 yaoi 
Lecture du 6 au 12 mai 2019

Kingdom - T 16

Kingdom - T 16

Résumé
Des révélations sont faites sur le passé de Kyou, qui comptait jadis parmi les Six Grands Généraux de Qin. Sur le champ de bataille, alors que la confrontation entre les deux généraux en chef des deux armées semble toucher à sa fin, Riboku, l’homme qui se trouve derrière le plan d’invasion de Zhao, attaque tout à coup par surprise...
Comment la grande guerre entre Qin et Zhao se conclura-t-elle ?

Avis

Quel tome captivant, intense, dramatique, bluffant, l’un des meilleurs tomes parmi l’ensemble des séries que j’ai lu. Kingdom, ma série coup de cœur de 2018, ne cesse de me surprendre. Cette fin de tome est tout simplement magistrale, je ne m’attendais pas à ce rebondissement aussi tôt dans la série.

Mon avis complet sur ce tome est en ligne dans la rubrique Chronique Manga qui regroupe tous mes avis sur chaque tome. Je vous invite donc à le lire.

Lire l'article

Note : 5/5

Hell’s Paradise - T 2

Hell’s Paradise - T 2

Résumé
Sous la garde de son exécutrice, Gabimaru a rejoint l’île de Sukhavati en quête de l’élixir d’immortalité. Mais très vite, Sagiri et lui se retrouvent face à des monstres mystiques dotés de forces surnaturelles. Leur vie ne tient qu’à un fil, d’autant que les autres condamnés à mort sont prêts à tout pour décrocher leur liberté… Sous ses allures de paradis, l’île se révèle un véritable enfer !

Avis

Un tome captivant qui nous permet d’explorer l’île peuplée de monstres terrifiants et d’en apprendre plus sur certains criminels !

Mon avis complet sur ce tome est en ligne dans la rubrique Chronique Manga qui regroupe tous mes avis sur chaque tome. Je vous invite donc à le lire.

Lire l'article

Note : 4/5

The Rising of the Shield Hero - T 10

The Rising of the Shield Hero - T 10

Résumé

Naofumi a été propulsé dans un monde parallèle où il est devenu "le héros au bouclier". Partis à l’aventure dans l’archipel Carmila, ses camarades et lui découvrent un nouveau Sablier du Dragon dans un temple sous-marin. Comprenant qu’une nouvelle vague de calamités s’apprête à déferler, il réunit les autres héros pour se préparer au mieux avant l’invasion de monstres. Ils sont loin de se douter qu’une baleine dimensionnelle va surgir de la faille ! Naofumi joue le rôle d’appât pour éloigner la gigantesque créature, mais le combat s’annonce mal. C’est alors que Lark l’aventurier vole à son secours…

Avis

Un tome toujours aussi intéressant qui nous plonge dans les profondeurs de l’océan où un Sablier du Dragon est repéré. Une nouvelle vague de calamités semble approcher. Il est important que les quatre héros s’entendent mieux mais ce n’est toujours pas gagné ! Les trois héros (Lance, arc et épée) sont parfois désespérants... Heureusement Naofumi et ses compagnes ont sympathisé avec Lark et Tellis et ils s’entraînent ensemble. Ces deux aventuriers sont très forts et pourraient même rivaliser avec des héros. Malheureusement, Naofumi va encore une fois subir d’importantes désillusions...

Les nouveaux personnages sont intéressants et nous apportent beaucoup de rebondissements.

Cet arc annonce déjà une nouvelle bataille qui se passe ici essentiellement sur mer, ce qui ne facilite pas du tout le combat. Les scènes d’actions sont bien rythmées et la tension est très palpable surtout à la fin du tome qui nous réserve une sacrée surprise !

J’ai hâte de lire la suite !

Note : 4/5

Shirayuki aux cheveux rouges - T 19

Shirayuki aux cheveux rouges - T 19

Résumé

Zen se rend avec Shirayuki et Obi à Lilias. Ils profitent bien de leur congé dans les terres du Nord où l’hiver est arrivé.
Au même moment, Mitsuhide rend visite à Kiki, qui est retournée dans la demeure familiale. L’heure de la déclaration aurait-elle sonné ?

Avis

Une lecture toujours aussi agréable à lire avec ce tome 19. Il est très reposant car nous suivons Shirayuki, Zen et Obi qui se rendent à Lilas et ils rencontrent des compagnons sur le chemin. C’est avec plaisir que nous retrouvons certains personnages qui ont bien grandi comme Ryû. De son côté, Kiki est rentrée dans la demeure familiale. Mitsuhide décide de lui rendre visite mais il rencontre d’abord Hisamé qui va se montrer particulièrement antipathique envers lui. Il y a beaucoup d’avancé dans le lien Kiki / Mitsuhide, même si c’est long à se mettre en place. Mitsuhide s’interroge sur la réponse à donner à Kiki, il est vraiment très long à la détente...

L’humour est bien présent, le lien entre les personnages ne cesse de se resserrer. 
Les graphismes sont toujours aussi doux.

Ce shojo s’est bonifié au fil des tomes même si ici il n’y a pas trop d’action, mais il y a des jolies scènes surtout entre Shirayuki et Zen.

Il faudra malheureusement être très patient avant de pouvoir lire la suite.

Lire l'article

Note : 4/5

Le carnet de notes d’Endô-kun

Le carnet de notes d’Endô-kun

Résumé

Suite à une réorganisation des places dans sa classe, Tsuda, lycéen, se retrouve assis derrière Endô, un élève taciturne et réservé. Après un petit incident, Tsuda commence à s’intéresser à Endô, qu’il ne connaissait pas du tout auparavant, et à prêter attention à des petits détails, comme son grain de beauté sous l’œil, son cou, ses cheveux, ou les petits changements de son expression. Mais Tsuda, qui n’a pas l’habitude de s’intéresser aux autres, a du mal à gérer la frustration qu’il ressent au fur et à mesure qu’il se rapproche d’Endô.

Avis

Une jolie découverte avec ce one-shot de Nojico Hayakawa (Dans un coin de ciel nocturne, Une lumière dans la pénombre). J’ai adoré, ce shonen-aï est très doux et poétique comme les autres titres de l’autrice.

Endô et Tsuda sont dans la même classe. Leur caractère est complètement opposé. Si Tsuda est sociable, Endô est réservé. Pourtant Tsuda, qui est assis derrière son camarade en classe, commence à remarquer des petits détails sur Endô : ses cheveux longs, son grain de beauté près de l’œil, son regard... Peu à peu, il commence à s’intéresser à lui même s’il ne sait pas pourquoi. Son camarade Kanzaki, un fils de coiffeurs, essaye désespérément de convaincre Endô de le laisser lui couper les cheveux. Endô refuse toujours mais Tsuda décide de s’en mêler. Il va chercher à toucher ses cheveux, il comprend qu’il est attiré par son camarade alors qu’il ne s’était jamais intéressé à personne auparavant.

L’histoire est poétique, nous voyons doucement évoluer les personnages. Un lien très pur uni peu à peu Tsuda et Endô. Leur histoire prend son temps et c’est très bien comme cela.

Les graphismes sont épurés et très doux. Les visages des personnages sont expressifs.

Il y a une suite à ce one-shot, Le carnet d’expériences d’Endô-kun en 2 tomes. Je ne les ai pas encore lu puisqu’il fallait d’abord que je lise celui-ci.

L’édition est de qualité, le tome est épais et la jaquette est magnifique. Ne vous fiez pas à la mention "pour public averti" car il n’y a aucune scène érotique.

N’oubliez pas de soulever la jaquette après votre lecture !

Si vous souhaitez découvrir les boy’s love, c’est une super lecture pour commencer comme les autres titres de l’autrice d’ailleurs !

Note : 4/5